was successfully added to your cart.

Panier

Principale

Lexique des termes les plus souvent utilisés dans le milieu de la climatisation, chauffage et ventilation.

By juillet 16, 2019 No Comments

BTU :

L’acronyme BTU signifie « British Thermal Unit ». C’est une unité de mesure de l’énergie correspondant à la quantité de chaleur nécessaire pour élever la température d’une livre d’eau d’un degré Farenheith (environ 0,56oC), à une pression atmosphérique normale (101,3 kPa).

Lorsqu’on qualifie la puissance d’un système de climatisation ou de chauffage, l’acronyme BTU est utilisé pour désigner le nombre de BTU par heure (BTU/h) fournie par l’appareil. Le nombre de BTU d’un appareil désigne donc la différence de température induite par celui-ci fonctionnant à pleine capacité pendant une heure, supposant une température environnante constante.

Explication facile pour le client : La puissance nécessaire pour climatiser et chauffer une superficie.

 

SEER :

L’acronyme SEER signifie « Seasonal Energy Efficiency Ratio ». En français, cet acronyme se traduit par  TRÉS pour « Taux de rendement Énergétique Saisonnier ». Le français n’est cependant que très peu utilisé au profit de l’anglais (SEER).

Donc, SEER indique l’efficacité énergétique d’un système de climatisation. C’est le rapport entre la performance de l’appareil (la différence de température qu’il procure) et l’énergie qu’il consomme :

SEER = (BTU/h) / W

BTU = British Thermal Unit (définie plus haut);     h = heure;     W = électricité consommée en Watts

Explication facile pour le client : Le SEER est le rendement énergétique en climatisation qui déterminera comment votre air climatisé vous coûtera à utilisé en climatisation.  

 

EER :

L’Acronyme « EER » signifie « Energy Efficiency Ratio » (Taux de rendement Énergétique).

C’est le coefficient d’efficacité frigorifique. Il représente la performance énergétique de la thermopompe fonctionnant en mode rafraîchissement.

Aucun changement de température saisonnier n’est pris en compte dans la notation de l’EER d’une unité.

EER = (BTU/h) / W

Le EER contrairement au SEER est surtout utilisé par les techniciens en réfrigération afin d’obtenir l’information réelle sur la performance générale du climatiseur. Autrement dit, le EER est utilisé par les ingénieurs et techniciens et le SEER est utilisé pour le marketing.

Le EER est en fait un ratio d’efficacité énergétique que chaque appareil est évalué selon leurs performances. Autrement dit, plus le EER est élevé, moins l’appareil va consommer d’énergie.

 

HSPF:

L’acronyme HSPF signifie « Heating and Seasonnal Performance Factor », et se traduit par

« Facteur de Rendement pour la Saison de Chauffage » (FRSC). Encore une fois, l’expression française n’est pratiquement pas utilisée au profit de l’anglais (HSPF).

Plus précisément, le facteur HSPF indique l’efficacité énergétique d’un système de chauffage. C’est le rapport entre la quantité de chaleur produite et la quantité d’énergie consommée :

HSPF = BTU(saison) / 1000 Pw(saison)

BTU(saison) = quantité de chaleur fournie pendant la saison, en BTU     Pw(saison) = Électricité consommée pendant la saison, en KWh

Veuillez prendre en considération ceci:

Malgré la plus grande visibilité accordée au facteur SEER, c’est le facteur HSPF qui devrait être prioritairement considéré!

Pourquoi ?

Lorsque compare le nombre de jours où l’on climatise avec le nombre de jours où l’on chauffe, on se rend compte que le chauffage représente une portion beaucoup plus importante de l’année.

D’ailleurs, ça coûte beaucoup plus chère ce chauffer que ce climatisé.

Explication facile pour le client : Le HSPF est le rendement énergétique en chauffage qui déterminera comment votre thermopompe vous coûtera à utilisé en chauffage.  

 

COP :

L’acronyme COP signifie « coefficient of performanc», et se traduit par Coefficient de performance.

C’est le rendement de la pompe à chaleur. Avec une pompe à chaleur, vous utilisez 1 kWh d’électricité pour faire fonctionner le compresseur et vous récupérez gratuitement jusqu’à 3 kWh naturellement présents dans l’environnement. Ce rendement de la pompe à chaleur ou ce passage de 1 à 3 est appelé COP : Coefficient de Performance de la pompe à chaleur.

COP = énergie restituée / énergie consommée

Le COP peut être de 2.5, de 3 de 4 voire plus. Il dépend du type de pompe à chaleur air/air, eau/eau,…, des conditions de températures du milieu extérieur et de conditions intérieures.

Explication facile pour le client : Le COP est le coefficient de performance qui déterminera le rapport de l’énergie produite vs l’énergie consommé en $. Donc pour 1$ payé (consommé) votre thermopompe en produira de 2.5$ à 3$ en chaleur selon la température extérieur et la performance de votre thermopompe.